SECOND TOUR PRESIDENTIELLE / LES RESULTATS LOCAUX EN QUELQUES CHIFFRES

Si Macron réalise des scores moindres par rapport son chiffre national, il arrive en tête de façon assez franche dans la Marne (57,01%). Cependant, Emmanuel Macron l’emporte à l’arrachée dans les Ardennes (50,72%) et la Haute-Marne (50,50%) et il s’incline dans l’Aisne (47.09%), seul département avec le Pas-de-Calais à placer Marine Le Pen en tête de ce 2nd tour de la Présidentielle.

MARNE :
Macron arrive largement en tête dans le département, résultat à pondérer par le taux d’abstention (22,08%), de votes blanc et nuls. Si on prend l’exemple de Reims : 30,72% d’abstention + 7,08% de votes blancs + 2,48% de nuls => 4 RémoiSEs sur 10 ne se sont reconnus dans aucun des 2 candidats en liste.
Le score important de Macron dans le vignoble champenois, traditionnellement ancré à droite, indique un report massif des voix de Fillon à son profit. Toutefois c’est dans les villes et zones périurbaines marnaises qu’Emmanuel Macron réalise ses meilleures performances. A contrario, Marine Le Pen réalise ses meilleurs scores dans le sud du département. Elle arrive en tête principalement dans des (très) petits villages (78,95% à Chapelaine, 49 habitantEs) mais aussi dans quelques petites villes, comme Mourmelon (62,33%), Monmirail (55,70%) ou encore Fismes (55,98%).  

ARDENNES :
 34,66% des ArdennaiSEs n’ont pas souhaité donner leur voix à l’un ou l’autre des candidats restant pour ce 2nd tour (25,67% d’abstention + votes blancs et nuls). Sans panache, Macron remporte le département des Ardennes avec seulement 2000 voix d’avance ; et sans Charleville-Mézières (64,18% pour Macron), le département aurait été perdu. Si les grandes villes ardennaises résistent à la tentation du FN, Marine Le Pen remporte une grande partie du Porcien, de la Thiérache et du Plateau de Rocroi. Malheureusement, mais sans réelle surprise, elle réalise ses meilleurs scores dans les cités ouvrières en proie directe à la crise (63,67% à Bogny-sur-Meuse). Nouzonville, ville traditionnellement de gauche, bascule également (53,34% pour le FN).

HAUTE-MARNE :
Macron emporte le département qu’avec 860 voix d’écart !!!

AISNE :
Marine Le Pen arrive en tête, même dans les villes (de taille moyenne). Elle perd toutefois la ville de Laon où elle était arrivée en tête au 1er tour. Par ailleurs, 3 cantons du sud du département la place quand même en 2ndre position. Notons que le FN perd - de seulement 16 voix - à Villers-Cotterêts, ville gérés par le maire FN Franck Briffaut.

Nous livrerons une analyse plus complète des résultats locaux et nationaux de cette Présidentielle et une réflexion sur les conséquences pour les toutes prochaines Législatives dans notre rendez-vous radiophonique mensuel « Le fond de l’air effraie » (1ère diffusion  jeudi 11 mai à 13h30 sur les ondes de Radio Primitive). Et comme toujours, vous pouvez venir partager vos réflexions et analyses lors de notre rendez-vous hebdomadaire à la Maison de la Vie Associative : bureau 412, tous les mercredis, à partir de 18h30. A très vite.