Attaque continue des acquis sociaux,
Stigmatisation des pauvres, des chômeurs/ses, des syndicalistes…,
2nd tour opposant le candidat du capitalisme le plus sauvage
à la candidate du nationalisme le plus dangereux,
Banalisation accrue, dans un contexte d’état d’urgence,
des idées xénophobes et sécuritaires
etc… etc… etc…
STOP !

Emparons-nous de la rue pour réaffirmer les valeurs démocratiques,
participer aux luttes syndicales garantes de nos acquis sociaux et du maintien des solidarités

Rejoignez nous dans le « cortège antifasciste »
qui sera situé derrière les organisations syndicales
LUNDI
1er MAI 2017
Rendez-vous à 10h devant la Maison des syndicats
(15 bd de la Paix, REIMS)

NB : co-voiturage possible pour rejoindre la manifestation parisienne de l’après-midi