• Extrêmes-droites, populisme, néo-nazisme...

Ce n'est pas parce qu'un parti est autorisé qu'il est démocratique. Le programme du FN n'a pas évolué avec l’avènement de Marine Le Pen. Seule la forme a changé accentuant la banalisation de ses idées. Jouant des stéréotypes sexistes selon lesquels les femmes sont naturellement bienveillantes, les partis d’extrême droite européens mettent en avant des femmes pour faire passer leur message d’exclusion.

Ne soyons pas dupes! Les partis d’extrême droite, en France comme ailleurs, recouvrent les mêmes réalités. Partout ils sont opposés aux institutions démocratiques et prônent l’autoritarisme, la force et l’exclusion de l’autre.

La juste indignation exprimée lors du décès du jeune Clément Méric ne doit pas rester sans suite : les individus qui agissaient au sein des groupuscules sont toujours actifs et constituent une menace physique ponctuelle pour qui croise leur route. Il faut lutter chaque jour, partout, pour déconstruire les propos simplistes et mensongers des extrémistes et des populistes.

 

  • Racisme,discriminations,droits des étrangèrEs

Notre société est loin d'avoir réglé ses problèmes liés au racisme. Cette société détruit la solidarité organisant ainsi des replis communautaristes.

Nous défendons d'autres valeurs basées sur les Droits de l'Humain, la solidarité et l'égalité.

Nous condamnons la chasse aux ditEs « sans-papiers », la chasse aux Roms, européenNEs de seconde zone ! Aujourd’hui encore, les lois et l’Etat assument et organisent  des discriminations. Le refus du vote des étrangerEs en est  un autre sinistre exemple.

 

  • Sexisme, homophobie, ordre moral

La lutte continue ! A travail égal, les femmes sont toujours moins payées que les hommes et n'accèdent que rarement aux postes dirigeants. Elles sont davantage au chômage et vivent davantage sous le seuil de pauvreté. Les violences conjugales et/ou sexuelles n'ont pas disparu. Les stéréotypes de genre affectent toutes les strates de la société.

Par ailleurs, les homosexuelLEs n'ont toujours pas acquis les mêmes droits que les hétérosexuelLEs (PMA…). Les agressions et meurtres homophobes et transphobes ne sont pas éradiqués...

La réacosphère (Manif pour tous, Jour de colère…) veut imposer sa conception de la famille et du monde, vision rétrograde qui dénie les réalités multiples qui constituent les familles d’aujourd’hui. C’est un peu Pétain qui s’invite dans notre siècle...

 

  • L'obsession sécuritaire

Caméras dans les rues, les bus, les halls, les webcams… Surveillance d’internet et du téléphone… Sous prétexte de sécurité notre liberté est chaque jour réduite par les puissances publiques. Sous prétexte de modernité, nos vies sont vendues par bribes à des intérêts privés. Les dispositifs et lois sécuritaires n'ont qu'un but : surveiller, scruter nos idées et nos actes afin de pouvoir réprimer toutes contestations contre un système de moins en moins démocratique, où bientôt seule une frange de privilégiés se partagera richesses, liberté et pouvoir.